Revue de la presse numérique au 15/02/2010

février 16th, 2010

Bonjour,

Lus dans la presse numérique :

Bonnes lectures !

Offshore et innovation

février 3rd, 2010

On me demandait récemment si l’offshore pouvait contribuer de près ou de loin à l’innovation.

Selon moi, indéniablement, l’offshore peut en effet s’avérer un accélérateur de l’innovation.

Premièrement, en se dotant d’une force de production offshore, on permet de dégager du temps pour les ingénieurs R&D. Classiquement, ces derniers consacrent environ 80% de leurs temps à coder (et on imagine aisément, hélas, que même les 20% restant ne sont guère consacrer à innover). Le temps libéré grâce à l’adjonction d’une équipe offshore pourra au moins en partie être alloué à la recherche plutôt qu’à la production (directe ou indirecte).

Deuxièmement, l’appoint d’une équipe offshore permet de faciliter la mise en adéquation technologique. En effet, le coût de l’offshore permet de réaliser des migrations qui sont habituellement éludées. On peut même facilement imaginer que l’adéquation technologique se fasse en continu.

Finalement, grâce à l’offshore et à son coût raisonable, on peut se permettre des réalisations de prototypes. Or, la capacité d’innovation d’une entreprise est directement liée à sa capacité à réaliser des prototypes, éventuellement « jetables ».

Voici au moins trois raisons qui illustrent en quoi l’offshore peut contribuer pour une entreprise à son effort d’innovation.

Revue de la presse numérique au 15/01/2010

janvier 15th, 2010

Bonjour,

Lus dans la presse numérique :

Bonnes lectures !

Bonne année 2010 !

janvier 3rd, 2010

Je vous souhaite à tous une excellente année 2010 !

Qu’elle vous apporte en premier lieu la meilleure santé possible. Qu’elle soit également source de réussites personnelles et professionnelles.

Bonne année 2010 ! 

Offshorement vôtre !

Read the rest of this entry »

Joyeuses fêtes !

décembre 24th, 2009

Nous voilà donc au crépuscule de cette année si troublée.

Sur le plan de l’offshore, 2009 aura davantage représentée une année de recul que d’avancée. Là où en 2007 et 2008, on avait atteint un stade de maturité intéressant, 2009 nous a brutalement ramené 3 ans en arrière, avec une approche exclusivement quantitative.

On a pu également constater des dérives (comme de longues périodes de régie en France pour des collaborateurs des destinations offshore) qui n’ont rien à voir avec l’offshore, qui se caractérise avant tout comme une collaboration distante.

J’ai eu l’occasion d’exposer mon analyse de l’impact de la crise sur l’offshore. Cette analyse se confirme, et nous sommes en transition active vers la seconde phase que je décrivais dans l’article.

L’avenir n’est jamais certain. Pourtant, je reste convaincu que le plus difficile est derrière nous, et que nous allons rentamer une phase constructive des partenariats offshore. Ce renouveau reposera sur les processus et les hommes pour les faire vivre.

2009 fût l’année de création d’Offshore Blogging. Ouvert en mai, l’auteur n’en attendait pas davantage que la mise au clair de ses idées. L’affluence inattendue et croissante a donc représentée une vraie surprise. Depuis l’ouverture, vous avez été 12 000 visiteurs uniques (soit 1 500 par mois en moyenne ; plus de 3 000 en novembre), pour un total de 20 000 pages vues.

Offshore Blogging a également occasionné des rencontres, certains lecteurs ayant souhaité prolonger la lecture par un échange, parfois même une collaboration.

Soyez tous sincèrement remerciés de l’intérêt que vous manifestez pour Offshore Blogging. Je m’efforcerai de poursuivre en 2010 dans la même lignée, en conservant le même angle d’approche : permettre une mise au clair des idées de l’auteur.

Je vous souhaite une excellente fin d’année 2009. De joyeuses fêtes. Un joyeux Noël.

Revue de la presse numérique au 15/12/2009

décembre 15th, 2009

Bonjour,

Lus dans la presse numérique :

Bonnes lectures !

Service Desk, TMA et Infogérance : une offre tunisienne riche et diversifiée

décembre 5th, 2009

J’ai eu la chance d’être invité à participer le 3 décembre dernier à une table-ronde organisé par Get’IT à l’Aéro-Club de France, sur le thème : Service Desk, TMA et Infogérance.

Les interventions étaient intéressantes, et l’assistance a apparemment apprécié et appris, à en croire les témoignages qui nous ont été adressés à la fin de la conférence.

Didier BARATHON, journaliste, a publié sur Distributique.com un article intitulé « Le nearshore tunisien mise sur ses compétences et sur des partenariats » résumant les sujets évoqués au cours de la table-ronde.

Cordialement,

Jean-François RENAULT

Revue de la presse numérique au 15/11/2009

novembre 15th, 2009

Bonjour,

Lus dans la presse numérique :

Bonnes lectures !

Agilité et offshore : un binôme recommandable

novembre 1st, 2009

Sur TV4IT (source d’information que je vous recommande par ailleurs), une excellente interview de Guillaume BODET, directeur technique de la société Xebia, spécialisée dans le conseil, l’expertise et le développement agile en J2EE.

De mon point de vue, non seulement l’agilité et l’offshore sont conciliables, mais constituent même un binôme plus que recommandable.

L’utilisation de méthodes traditionnelles classiques en cascade (modèle en V) aboutit à une amplification tout à fait préjudiciable du fameux « effet tunnel », et, finalement, à la défiance, puis à la déception.

Read the rest of this entry »

À propos de dématérialisation…

octobre 21st, 2009

Cette citation de Sophie Chambon, qui a piloté le livre vert de Syntec Informatique sur la dématérialisation, par ailleurs responsable du développement durable chez Atos Origin, dans une interview qu’elle accorde au Journal du Net :

Quand une entreprise décide de dématérialiser, elle le fait pour des raisons opérationnelles, mais elle ne traduit pas aujourd’hui ses bénéfices avec des indicateurs environnementaux.

Aux prestataires de mettre en avant ce bénéfice trop méconnu des entreprises, et d’en faire un argument en termes d’apport de valeur.

Offshorement vôtre !