Archive for the ‘Actualit’ Category

Efficience offshore

mardi, mars 27th, 2012

 Salon Stratégie Clients          Laser Contact

Dans le cadre du salon Stratégie Clients, la société Laser Contact organise un atelier stratégique qui se tiendra sur son stand le mercredi 4 avril à 11h30 intitulé :

Efficience offshore : investissement durable et externalisation offshore sont-ils compatibles ?

Les questions suivantes seront abordées :

  • Qui sont les bénéficiaires des démarches offshore ?
  • Qu’a-t-on à gagner à intégrer l’offshore dans un dispositif relation client ?
  • Quelles natures d’activités peut-on externaliser et avec quel niveau d’investissement ?
  • Quelles sont les évolutions attendues des business models et des modes de gouvernance ?

Je participerai à cette table-ronde et serai heureux de vous y rencontrer.

Le MUNCI se déclare en faveur du maintien de la circulaire Guéant

vendredi, janvier 13th, 2012

En premier lieu, pour ce premier billet de l’année, je vous présente tous mes vœux de santé et de réussite pour 2012.

Sur mon compte Twitter (@OffshoreBooster) je découvre ce tweet du MUNCI (l’Association Professionnel des Informaticiens : site web et compte Twitter) :

Je m’empresse d’aller voir sur le lien qui m’est proposé et qui m’amène sur un document qui expose la position du MUNCI quant à la circulaire Guéant du 31 mai 2011 et sur l’immigration en général.

J’avoue que je tombe des nues après la lecture dudit document, en constatant que le MUNCI demande le maintien de la circulaire. Le MUNCI n’existe visiblement pas pour défendre les intérêts catégoriels des informaticiens en France, mais des seuls informaticiens français ! C’est surprenant, d’autant que si le diagnostic peut être partagé, la position (et la réponse qu’elle est sensée apportée au diagnostic) est totalement déplacée.

(suite…)

Tunisie : une implantation nearshore de Pentalog pourrait se concrétiser bientôt

samedi, septembre 10th, 2011

Bonjour et bonne rentrée à tous,

Pentalog, SSII française ayant des implantations nearshore/offshore dans plusieurs pays (Roumanie, Vietnam, Moldavie, Israël…) pourrait bientôt s’installer en Tunisie.

C’est ce que révèle Frédéric Lasnier, CEO de Pentalog, dans ce billet publié Pentablog. Cette décision est consécutive à une visite que Pentalog a effectuée en Tunisie au mois de juillet dernier pour étudier cette opportunité.

Pentalog effectuait depuis plusieurs années une veille sur le Maghreb, mais n’avait pour l’instant jamais été convaincu que l’heure était venue. La dernière visite semble avoir modifié cette appréciation, même si la décision finale reste suspendue à l’issue du processus électoral en cours en vue de désigner une assemblée constituante.

Je souhaite une bonne installation à Pentalog si la décision était entérinée.

Ci-dessous le commentaire que j’ai posté sur le billet de Frédéric.

JFR

(suite…)

« Les SSII françaises puisent dans les ressources stratégiques de la Tunisie »

mardi, mai 10th, 2011

Bonjour,

Dans 01net Pro, cet éditorial de Khaled Ben Driss, directeur technique d’Oxia :

Les SSII françaises puisent dans les ressources stratégiques de la Tunisie

 » Notre « population expérimentée » est une « ressource stratégique » que tout homme politique avisé devrait inscrire, dans la case « ressource protégée » dans son programme économique.

Que se passe-t-il si un pays ami, un peu plus développé économiquement et possédant un peu plus d’opportunités, se permet de puiser directement dans le vivier de cette ressource stratégique, attirant vers lui les plus talentueux d’une génération entière ? « 

Bonne lecture.

JFR

« Immigration : quand les SSII françaises font leur marché au Maghreb »

mardi, mai 3rd, 2011

Xavier Biseul cite Offshore Boosting et fait référence à ce billet, dans cet article paru sur 01NetPro, intitulé « Immigration : quand les SSII françaises font leur marché au Maghreb » :

Dirigeant d’Offshore Boosting, Jean-François Renault a dénoncé cette dérive sur son blog dès le mois de septembre.

SSII françaises : entre immigration ou offshore, le choix est clair

mercredi, avril 27th, 2011

Dans un récent article signé de Juliette Fauchet paru dans 01Net, intitulé « Restrictions sur l’immigration légale: Claude Guéant inquiète les SSII« , on voit clairement quelle est la position des SSII dans ce débat.

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur et de l’Immigration, a indiqué qu’il avait « demandé que l’on réduise le nombre de personnes admises au titre de l’immigration du travail« . Ses propos ont été contredits par plusieurs de ses collègues. Ils ont quand même suscité la réaction des SSII.

Dans l’article, Eric Decalf, PDG de la SSII Additeam, indique que ses effectifs sont actuellement constitués de 20% de travailleurs immigrés. En outre, dans une forte dynamique de croissance, et donc de recrutement, il indique : « pour satisfaire nos besoins, nous avons, dans nos encours de recrutements, environ 50 % d’ingénieurs d’origine marocaine, tunisienne ou algérienne. Cette situation est le résultat d’un déficit d’ingénieurs informaticiens français. »

Il n’y a rien de choquant à cela. L’essence même de l’immigration, c’est de faire venir de la main d’oeuvre étrangère quand le pays en manque dans ses rangs. Sauf que…

(suite…)

Vers une « précarisation par le haut » des informaticiens ?

samedi, mars 5th, 2011

Bonjour

Lu dans lemonde.fr cet article très intéressant qui traite du livre de Nicolas Séné : « Derrière l’écran de la révolution sociale ».

3 choses que j’aimerais dire à propos de l’article :

  1. Il fallait oser. Tout de même, quel pavé dans la mare : s’en prendre au tout puissant Syntec n’est pas courant. Nicolas Séné avait fait un travail approfondi, et c’est mérité de le voir ainsi mis en avant, non pas dans une revue spécialisée, mais dans un quotidien national. Le Monde a osé, et il faut lui en savoir gré.
  2. Les réponses du Syntec apportées au Monde sont tout simplement hallucinantes, et vraiment pas à la hauteur de la situation. On est face à un aveuglement permanent. Les comparaisons douteuses avec la plomberie (l’exemple vaudrait s’agissant d’une comparaison avec une modification des spécifications ; pas à un délit de marchandage, avec délégation de l’autorité hiérarchique au client), comme les explications sur la non-formation sont pitoyables. Et pourtant, la seule richesse des SSII ne sont-elles pas les hommes et femmes qui la composent ?
  3. Le système binaire des modèles de prestation, à main droite « la régie », à main gauche « le forfait », continue de réguler le microcosme des SSII. Et avec le consentement plus ou moins passif du client. Après tout, qu’est-ce que celui peut bien y faire ? Peut-être remettre de l’objectif dans tout cela… Tant qu’on n’aura pas fait évoluer ce système, on continuera à se concentrer sur les moyens davantage que sur le résultat. Et pourtant, la satisfaction du client ne s’obtient que par le résultat obtenu et la qualité produite. Tout ne doit pas se limiter d’un côté au profil (plus ou moins « arrangé » comme le décrit l’article), ni de l’autre à l’enveloppe budgetaire (sans répartition clair des rôles et des responsabilités).

Bonne lecture,

JFR

Tunisie – Révolution du jasmin : crise ou opportunité pour le nearshore ?

mardi, février 8th, 2011

Depuis plusieurs années déjà, la Tunisie offre des avantages attractifs (niveau de francophonie ; proximités géographique et culturelle ; système éducatif de haut niveau ; tarifs compétitifs) qui en font un choix apprécié parmi les destinations nearshore. Les nombreuses externalisations qu’Offshore Boosting y a accompagnées ont abouti à des taux élevés de succès et de satisfaction.

Pendant la révolution du jasmin, notamment au cours de la période du 11 au 18 janvier 2011, bien des entreprises ont craint en premier lieu pour leurs partenaires et/ou collaborateurs sur place, puis ont été amené à se poser la question de la pérennité de leur partenariat/investissement.

J’ai reçu (et reçois encore) de nombreux appels pour me demander mon analyse et mon avis sur la situation. Mes contacts en Tunisie, relations professionnelles, mais surtout amis, m’ont permis de suivre l’évolution des événements au plus près, avec une vision tunisienne de la situation, sans aucun filtre.

Je souhaitais me rendre très vite sur place. A la fois pour sentir ce nouvel air dont on me vantait la saveur (celle de la Liberté), et également pour évaluer la situation sur le front du nearshore. J’y ai ainsi séjourné du jeudi 27 janvier au mardi 1er février.

Je dois à la sincérité d’avouer que je me rendais sur place avec un optimisme affiché, que m’avaient transmis mes amis sur place. Je dois pourtant reconnaître que j’ai trouvé la situation sur place encore meilleure que ce à quoi je m’attendais. 

(suite…)

Offshore : la Tunisie rêve d’un nouveau départ

mercredi, janvier 26th, 2011

Bonjour,

Dans 01net Procet article de Xavier Biseul :

Offshore : la Tunisie rêve d’un nouveau départ.

Débarrassés de Ben Ali, les informaticiens tunisiens entendent faire de leur pays un champion du nearshore francophone. Des observateurs étrangers pointent, eux, le risque géopolitique.

Bonne lecture.

JFR

Grace à sa révolution, la Tunisie deviendra le Paradis de l’offshore francophone

vendredi, janvier 21st, 2011

Bonjour, 

Un article très intéressant et dont je ne saurais que trop vous conseiller la lecture. Il est signé de Khaled Ben Driss, directeur technique d’Oxia, dans le Journal du Net du 20/01/2011

Extraits :

La révolution tunisienne n’est ni numérique, ni de jasmin, elle est réelle, enfantée dans la douleur et par le sang des martyrs. Certes, les NTIC ont joué un rôle important, mais au-delà du virtuel, je déplore les pertes humaines, et présente mes sincères condoléances aux familles des victimes.

A ce stade des événements, je pense que le pire est derrière nous. […] Les Tunisiens possèdent un sens aigu des responsabilités, et ont appris à transformer une crise en opportunité, qui serait, cette fois ci, intimement liée au développement de l’IT, des services informatiques et du nearshore afin de générer un nombre conséquent d’emploi pour les diplômés.

(suite…)