Archive for mai, 2009

Le retour à une approche exclusivement quantitative d’une externalisation offshore

mardi, mai 19th, 2009

La crise financière a eu des effets divers et variés sur l’offshore. Il en est un que je rencontre systématiquement depuis le début de cette année, à savoir le retour à une approche exclusivement quantitative de l’offshore.

Au cours des années 2007 et 2008, les projets d’externalisation offshore avaient progressivement adopté des gourvernances et des méthodes de suivi qui visaient à renforcer la pérennisation des collaborations. Les donneurs d’ordre s’inscrivaient dans une démarche sur le long terme, et avaient bien intégré que seule une approche qualitative pouvait garantir la productivité sur la durée.

Aujourd’hui, l’argument (fondé) des restrictions budgétaires amènent les donneurs d’ordre à penser économies immédiates. Dans cette vision court-termiste, on cherche à trouver le prestataire qui propose le plus bas prix (qui n’est pas forcément le meilleur) selon la logique que le plus court chemin vers l’économie est celui du prix bas.

Et des prestataires prêts à proposer des prix discount, on en trouve… pas forcément très soucieux du résultat à la clef, qui, il est vrai, n’est pas nécessairement la préoccupation du donneur d’ordre au moment de la négociation.

Ainsi le chemin du bas prix est parsemé d’embûches, et bien souvent le projet n’aboutit pas, et coûte même plus que prévu, puisqu’entre temps on a essayé de compenser les dérives par une rallonge budgétaire.

Il est quelque peu chimérique d’imaginer qu’en achetant un prix, on puisse atteindre un résultat. C’est pourtant ce qui se passe en ce moment. Le seul objectif auquel cela répond est : la présentation d’un budget prévisionnel politiquement correct. Le seul résultat auquel on aboutit est : l’échec d’un projet.

Nous devrions toujours garder à l’esprit qu’il est aisé de proposer des bas prix pour ne pas aboutir. Le miroir aux alouettes est aujourd’hui très en vogue.

Le bon prix de l’offshore est un prix compatible avec son budget et permettant d’atteindre des objectifs de production qu’il faut prendre le soin de définir en amont de la démarche.

En attendant ce retour à la raison, j’interviens davantage en mode « pompier » sur des projets en crise, que sur des anticipations de lancement de projets.

JFR

Offshore Blogging : c’est parti !

mardi, mai 5th, 2009

Bienvenue sur Offshore Blogging, le blog qui ne traitera que de sujets se rapportant aux externalisations offshore.

Offshore Blogging est le blog de la société Offshore Boosting.

Logo Offshore Boosting

Offshorement vôtre !